Atelier Rueda de Casino

ESPACE JOB

Samedi 5 Février
17H00

petite salle des sports
 

Atelier Rueda de Casino Niveau 2-3 | Avec Dayron Rondon Palacios (Cuba)

La salsa cubaine ou  "casino" comme on l’appelle à Cuba est essentiellement une danse de rue, populaire et sociale. Ludique, agréable et sensuelle, elle se danse en couple mais aussi en groupe (rueda) ou seul.e et en ligne (suelta). Découvrez-la ou perfectionnez-vous !

La "rueda de casino" permet de danser la salsa en groupe et en s'amusant. Faisant évoluer un nombre illimité de couples en cercle, elle consiste à exécuter simultanément des figures et variations, certaines d’entre elles impliquant des échanges de partenaires. L’élément indispensable de la rueda est "el Guía ", c’est lui qui annonce les figures aux autres danseurs.

Pré-requis : niveau 2, 3 en salsa. Vous maîtrisez la danse de couple et les déplacements, êtes parfaitement autonome dans le pas et le rythme. Vous connaissez les figures vacílala, les enchufla, les setenta, sombrero, sácala, les prima, festival de pelota ; les dame con la mano, con dos, dos con dos… et vous avez déjà pratiqué la rueda.
Inscription en couple conseillée.

À propos de Dayron :

Né à Santiago de Cuba, Dayron a été élevé aux sons des batás (tambours de la Santería). C’est avec sa mère qu’il fait ses premiers pas de danse, elle lui enseigne le casino (salsa) et le son. A 12 ans, déjà passionné de danse et de musique, il intègre les compagnies de danse pour enfants "Raices" (danses traditionnelles et afro-cubaines) et "Adrenalina" (rueda de casino). Il rejoint aussi le groupe de folklore "Ikache" en tant que percussionniste. Toujours désireux de se perfectionner, c’est en autodidacte qu’il apprend la rumba en observant et en dansant avec les Rumberos de la Calle.


En 2011, il se lance un nouveau défi en montant la troupe "Sabor Cubano" dont il est le chorégraphe. Guía (guide) de Rueda reconnu par ses pairs, il donne ses premières représentations à la "Casa de la Cultura" et à la "Casa del Estudiante" de Santiago de Cuba.
En 2013, il commence à enseigner la salsa aux natifs et aux touristes pour transmettre sa passion des danses et des musiques cubaines.


À Toulouse, où il s’installe dès 2017, il donne des cours particuliers et intègre les écoles de danse Latino Caliente et l’École Gilles Vézien.
Sa devise pour enseigner : ″Sourire, Pédagogie et Musicalité″.